La 5G : un rapport d'experts peu convaincant au regard des risques potentiels sur notre santé

La 5G et ses conséquences : une société hyper-connectée envisagera la connexion de dizaines de milliards d’appareils de l’internet des objets.


La 5G met en oeuvre de nouvelles fréquences beaucoup plus élevées à savoir des ondes millimétriques: ces ondes voyagent moins loin et s’affaiblissent très vite donc il y aura installation de nombreuses petites antennes appelées « micro-cellules », proches des habitations soit toutes les 10 à 15 maisons, ce qui donnera une exposition permanente à de fortes puissances.


13 experts sollicités par le gouvernement wallon auraient déposé leur rapport 5G évaluant les conséquences pour l’environnement, la santé,la sécurité des données, le respect de la vie privée et l’opportunité pour le développement économique.

Ce groupe d’experts est composé de scientifiques, chercheurs, académiques et d'Olivier Wasseige. Ce dernier est co-fondateur et co-dirigeant de Defimedia, agence de production et de conseil Web et Multimedia belge. Il est aussi à l’initiative de la création d'Internet Attitude, un fonds d'investissement privé, actif dans le monde des startups internet et est également Vice-Président de l'Union Wallonne des Entreprises. Beau pedigree! Il est légitime de se poser la question de savoir quels sont les critères objectifs qui ont abouti à leur désignation et ce, en tenant compte des garanties d'indépendance à l'égard de ceux qui les ont désignés ?


Selon ce rapport, la 5G serait favorable pour les particuliers et pour le développement économique de la Wallonie, ce groupe d’experts demande donc de pousser le fédéral en vue de revoir les normes d’exposition aux rayonnements pour le déploiement des réseaux 5G. Sur base de quels critères objectifs, la 5G serait-elle favorable pour les particuliers ?


De plus, ils admettent dans leur rapport que la 5G entrainera une multiplication d’antennes, plus de consommation d’énergie et plus d’émission de CO2 avec des conclusions contradictoires sur le plan sanitaire, à savoir que le déploiement de la 5G n'aurait pas d'impact sur notre santé.


Or, nous savons qu'il existe des milliers d’études scientifiques indépendantes (Institut Ramazzini en Italie, Groupe international de scientifiques et de médecins "Bioinitiative" etc....) qui démontrent les impacts biologiques des radiofréquences sur notre santé et tirent la sonnette d’alarme face à ce cocktail de nouvelles technologies.


Le problème est que ces scientifiques indépendants s’exposent aux critiques des industriels ou de leurs pairs désignés par le gouvernement ( donc le politique ), travaillant pour les intérêts des industries.


Alors que font nos élus, nos ministres, qui ont l’air d’être obsédés par les perspectives de croissance économique au profit de l’industrie et les conflits d’intérêts sous-jacents.

Ils semblent faire exception à toute précaution élémentaire en terme de santé publique alors qu'ils sont tenus par une obligation internationale de préserver la santé publique des citoyens.

Nous devons rester prudents quant à cette expérimentation de masse sur les êtres vivants, qui aboutirait à une catastrophe notamment environnementale et ce en négligeant entre autre le principe de précaution qui lui, devrait et doit s’appliquer au regard de la jurisprudence de la Cour européenne des droits de l'homme !

Référence rapport du groupe d'experts - Actualités du 11 mars 2021 - Le soir, p. 2

https://plus.lesoir.be/360077/article/2021-03-11/la-5g-dechire-les-experts-belges

287 vues2 commentaires

Posts récents

Voir tout