Sécurité et défense nationale

"Honorer ceux qui oeuvrent pour la paix et ceux qui veillent à la sécurité de chacun est un devoir citoyen" - Jacques Nteka Bokolo


Le contexte de la crise sanitaire en Belgique nous mène à recadrer la place de la sécurité et la défense nationale dans les rapports avec la population et les pays étrangers.


La police et l’armée ont le devoir d’obéir à leur hiérarchie pour autant que les ordres donnés visent la protection civile des citoyens et ce, conformément aux droits et libertés constitutionnels.


Par ailleurs, les seules guerres légitimes doivent être celles de la défense de la population sur son territoire et de la libération nationale. Dans ce cadre, il serait bon que l’État belge se désengage de conflits non stratégiques pour sauvegarder l’intérêt national.


De Plus, il serait bon de favoriser le service militaire à partir de 18 ans pour toute personne qui le souhaite et ce, avec une limite d’âge.


Enfin, une réforme des polices s’avère nécessaire pour garantir une sécurité nationale dans le respect des droits et libertés des citoyens sur le sol belge.